Anniversaire Reine des Neiges

Libérée, délivrée !!!!! Beaucoup de parents connaissent la chanson… Ici non plus, on y a pas coupé, depuis plus d’un an, Elsa & Anna on pris possession de la maison (ou presque).

anniversaire-reine-des-neiges

Pour fêter les 6 ans de MiniMe, le thème « Reine des Neiges » s’imposait donc ! Pour préparer l’événement, j’ai passé pas mal de temps sur Pinterest, où j’ai même créé un tableau spécial anniversaire.

Comme à chaque anniversaire, il a fallu se creuser la tête pour que le menu rentre dans le thème, tant en goût qu’en couleurs. Pas évident de trouver de la nourriture bleue… Sauf côte bonbons et ça m’a bien aidé. J’ai aussi utilisé du violet, pour ne pas laisser Anna de côté (bah oui quoi). Pour le reste, j’ai un peu triché côté salé (mais les enfants ne m’en ont pas tenu rigueur, les knacki balls ils adorent ça) et j’ai réitéré le coup des muffins jambon-chèvre, avec des raisins secs dedans.

anniversaire-reine-des-neiges

J’ai tenté et réussi une production de biscuits apéritifs au parmesan / basilic. Depuis le temps que je voulais tenter des biscuits apéros, c’était l’occasion. Vous pouvez retrouver la recette sur le blog « Steph à table« . C’était très bon et facile comme tout, je ne peux que vous conseiller d’en faire.

anniversaire-reine-des-neiges

Pour le gâteau évidemment, j’ai passé une nouvelle fois commande chez cook-shop.fr, pour la pâte à sucre, du colorant et quelques accessoires. J’ai réalisé 3 gâteaux au yaourt légers que j’ai fourré au chocolat (crème faite maison avec l’aide du robot, mon ami).

anniversaire-reine-des-neiges

Enfin pour la déco, j’ai fait des commandes chez Ma Petite Mercerie pour le tulle et chez My Sweet Boutique pour les pailles, les cuillères-fourchettes en bois, les rosaces en papier… Je suis aussi passée chez Cultura (ce magasin c’est le rêve pour les fans d’activités manuelles) pour le 6 qui a été bombé, du masking tape et du ruban.

anniversaire-reine-des-neiges

anniversaire-reine-des-neiges

anniversaire-reine-des-neiges

La jupe de table, en tulle, m’a demandé une bonne heure et demie de travail. C’est simple à réaliser. On utilise du ruban comme support et on fixe par un noeud simple des bandes de tulle. Si vous voulez réaliser une jupe de table en tulle, regardez cette vidéo :

Enfin, clou de la déco, un tableau acheté il y a plusieurs mois chez Joué Club, 49€ seulement (pour la taille et la qualité de l’impression c’est vraiment pas cher) qui a été accroché au mur du salon, et qui désormais a gagné la chambre de MiniMe, ravie.

anniversaire-reine-des-neiges

Si vous avez des questions , n’hésitez pas !

On a cédé à la mode du Raimbow Loom !

Vacances obliges, un petit post qui sent l’été…

Après en avoir tant entendu parler dans les médias (que ce soit la télé, les journaux, la radio…), on a cédé à la tendance de l’été 2014 : les bracelets Raimbow Loom !

raimbow loom

Vous connaissez bien sur ? Ces petits élastiques qu’on accroche savamment les uns aux autres en formant des bracelets colorés et parfois même… phosphorescents (quand j’ai vu ça en magasin, j’étais obligée de craquer vous voyez). Le modèle de base est vraiment à la portée de tous, y compris de Mini Me, qui en a déjà fait un pour son Papi, un pour notre voisine qui va le recevoir en guise de cadeau d’anniversaire…

raimbow loom

Et moi ?

Euh…. j’en suis à 10 et je m’attaque aux modèles plus complexes ! Bref, j’adhère ! En plus je me dis que dans 2 ans elle y trouvera encore de l’intérêt, dans 4 ans aussi d’ailleurs. Et si vraiment elle ressemble à sa mère elle pourra encore en faire dans 30 ans…

En attendant on s’installe toutes les deux à table et on s’amuse bien. Un petit moment de complicité – de plus – entre mère et fille !

Un peu de lecture !

Je viens aujourd’hui vous parler d’un SUPER livre. Et ce n’est pas parce que je connais un peu son auteur – la formidable Mère Bordel alias Muriel Ighmouracène – non, c’est parce que je l’ai lu du début à la fin et que je ne saurais que trop le conseiller.

Son sujet : l’allaitement. Un sujet qui n’est pas encore assez abordé de nos jours lors d’une grossesse, à peine effleuré parfois, carrément oublié souvent. Pourtant il y a des choses que l’instinct nous dicte, mais qui reste bien mystérieuses et qui s’apprennent. A travers le partage tout simplement, et beaucoup de questions !!! 150 sont abordées dans le livre, il faut bien ça.

muriel-ighmouracène-livre

Après deux autres bébés littéraires (Le journal de moi… enceinte et Le journal de moi… Maman !), Muriel poursuit donc le chemin de l’écriture, qui lui va si bien.

Pour les mamans, les futures mamans, pour offrir à une amie, à une soeur ou une cousine : n’hésitez pas. Ayant moi même vécu un allaitement « mitigé », cet ouvrage répond à bien des questions et des angoisses. Il fait du bien tout simplement car il a été bien pensé, bien construit et qu’il foisonne de témoignages.

Ça sent le vécu !

La boule au ventre

Y a pas d’autres mots pour le décrire.

Pourquoi ? Parce qu’elle me manque… déjà. Ma MiniMe est partie en vacances chez sa meilleure copine. Elle-même est la fille d’une de mes plus proches amies. La seule personne à qui je confie ma fille pour plusieurs jours (et plusieurs nuits !!!) depuis sa naissance.

J’ai une confiance pleine et entière. Cette amie, c’est une Wondermaman ! De celles qui font plein d’activités sympa, des sorties, des câlins, de supers repas et qui est aux petits soins pour les enfants. Je sais que ma fille est en sécurité, qu’elle va s’éclater comme une folle (comme à chaque fois).

Pourtant elle est là. La boule. Celle qui se loge dans mon ventre dès que MiniMe part loin de la maison, dès qu’elle ne dort pas à la maison. Et même si je sais que tout va bien, elle restera jusqu’au moment des retrouvailles. J’y peux rien, je suis comme ça. Pourtant je ne me considère pas comme une maman « poule », mais je n’aime pas quand elle est loin de moi…. Couper le cordon me diriez-vous ? Quel cordon ? 😀

Allez on est lundi, elle revient jeudi soir :

survive

Dimanche, c’est purée !

Lorsque j’étais gamine (il y a fort fort longtemps)… ma mère cuisinait régulièrement du poulet rôti le dimanche.

Et même si ce n’était pas tous les dimanche, ce plat a longtemps fait figure pour moi de repère et de rituel hebdomadaire. Aujourd’hui encore, j’en mange peut-être une fois par mois seulement, mais toujours le dimanche. Un poulet rôti c’est le dimanche ou rien. Allez comprendre, quand on grandit on garde une part d’enfance, celle-ci s’exprime comme elle l’entend !

Ca doit être de famille, finalement, car j’ai transmis ce toc à MiniMe. Voilà que tous les dimanche, elle me réclame de la purée (la bonne purée maison de maman, je parle pas d’une Mousline vite faite). Alors j’ai le droit de varier : purée classique, purée avec patate douce, purée aux haricots verts… mais sa purée du dimanche ça devient sacré ! Il n’y a que lorsqu’on est invités chez des amis qu’on en mange pas.

purée

Bref vous savez ce qu’on mange le dimanche. Et vous, vous avez un rituel côté cuisine le dimanche ?