Salon du chocolat 2016

Pour retrouver le blog, autant parler d’un sujet gourmand !

salon-du-chocolat-affiche

Il y a une semaine tout pile, je me suis retrouvée au salon du chocolat. Cela faisait des années que je n’y avais pas mis les pieds, et heureusement pour eux j’avais chaussé de bonnes baskets pour arpenter les longs couloirs du pavillon 5 de la porte de Versailles…

Pour cette 22e édition, et pour la deuxième année consécutive, les Macarondises étaient présents au salon. Ah les Macarondises, je pourrais en parler des heures ! Nous avons la chance d’habiter à moins d’une demi-heure du magasin, nous qui sommes fans de leurs créations. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert lors du salon la collection automne-hiver avec notamment un parfum litchi-mûre à tomber !

DSC_0472.JPG

Un peu plus loin, je me suis retrouvée devant le stand de Pralus, un pilier du salon. Avec sa Praluline (créée en 1955), Pralus s’est depuis des années fait un nom, connu au delà de sa ville d’origine (Lyon).

dsc_0480

Par bonheur d’autres boutiques Pralus existent désormais hors de la région Lyonnaise, dont 2 à Paris : je vais pouvoir laisser ma gourmandise prendre le dessus un peu plus souvent ! Il existe aussi une boutique en ligne pour pouvoir céder à la tentation où que l’on soit. Sur le stand du salon, les boulangers étaient à l’oeuvre devant les visiteurs pour faire naître de leurs mains expertes la vedette de la maison.

dsc_0494

A côté de la partie boulangerie, les chocolats Pralus se livraient à la dégustation.. et là je suis tombée raide dingue de la barre infernale nougat, qui allie un chocolat au lait riche en goût et un nougat fondant à souhait. Je vous la conseille à 200% !

barre_infernale_nougat.jpg

Je ne suis pas restée assez longtemps pour assister au fameux défilé des robes en chocolat, mais j’ai pu les admirer de près et les photographier. Je suis toujours fascinée par ces créations, imaginatives et très techniques à mettre en oeuvre !

Au salon, j’ai également retrouvé une spécialité locale, découverte au mois de mai à Angers : les quernons d’ardoise ! Cette petite douceur avait émoustillé mes papilles et j’étais en joie de les retrouver mais aussi de les faire découvrir à mes parents, qui m’accompagnaient.

DSC_0476.JPG

Si vous aimez la nougatine et le chocolat, vous serez séduit par le quernon ! Car en effet sous sa jolie robe bleue (un chocolat blanc fin coloré aux teintes bleutés des toits de la ville d’Angers) ce cache un délicieux carré de nougatine. Avec la Praluline, c’est mon seul achat du jour et on a eu bien du mal à ne pas liquider la boîte en un week-end je dois l’avouer !

DSC_0475.JPG

Au cours de la journée, j’ai également pu admirer (sans les goûter malheureusement) les gâteaux de Laurent Duchêne ou encore les gourmandises de chez Boissier et de chez Dupont avec une thé. C’est dur de ne pas repartir avec une valise pleine de chocolat quand on croise de si belles et bonnes choses !

Mes conseils pour vous rendre au salon du chocolat de Paris l’an prochain :

  • n’y allez pas pendant le week-end, il y a un monde fou !
  • achetez vos billets en ligne pour ne pas faire la queue à l’entrée
  • prévoyez un budget à ne pas dépasser pour vos emplettes, les tentations sont nombreuses
  • apportez une bouteille d’eau dans votre sac, celle-ci est hors de prix à l’intérieur du salon (3.30€ pour une bouteille de 50cl !)

Zéro déchets : le petit déjeuner

Pour réduire les déchets dans la cuisine (grosse source de déchets en tout genre nous l’avons vu), j’ai décidé d’arrêter d’acheter des madeleines industrielles, Pitch et autres viennoiseries vendues sous 2 emballages au moins qui « régalait » l’homme et l’enfant la maison… Adieu aussi aux céréales joliment emballées dans un sachet plastique (qui se jette dans la poubelle « normale » lui même inséré dans un joli carton coloré avec plein d’infos et une grosse couche de marketing dessus !

céréales

Depuis janvier nos déjeuners ont une autre allure. Evidemment, on a dû épuiser nos stocks les premières semaines, et nous voici à l’ère du zéro déchet au petit déjeuner. Désormais nous avons plusieurs solutions et menus possibles le matin :

  • céréales (achetées en vrac chez Naturéo, moins de sucre, plus de goût et du choix !)
  • quatre-quart maison, nature, au citron ou aux pépites de chocolat
  • du pain tartiné de confiture, qu’il soit frais ou grillé (oui du pain, acheté sans emballage à la boulangerie !!!)
  • des pancakes (quand je suis prévoyante)
  • de la brioche maison (quand je suis prévoyante ET que j’ai pas la flemme)

Cela accompagné de lait (bio), d’un éventuel jus de fruits (bio) qui sont encore des boissons avec déchets (recyclables, c’est déjà ça) ou d’un thé avec son sachet compostable !

Je crois que c’est le moment de la journée le plus simple pour éviter les déchets, même si il reste la fameuse bouteille de lait (car les jus de fruits on pourra bientôt s’en passer, en été ça sera fruit tout court le matin et hop, plus de bouteille !). Je n’ai pas encore trouvé de distributeur de lait en bouteille verre ou de laiterie qui pourrait remplir mes bouteilles, mais je ne désespère pas… (et non, je ne vais pas adopter de vache !).

Sortie ciné : Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda, une série de films d’animation qui se résume en son titre !

Si vous ne connaissez pas encore Po et toute sa clique, ce n’est pas grave, il n’est pas nécessaire d’avoir vu les 2 premiers opus pour suivre l’intrigue du 3e !

057277

Et ceux qui les connaissent déjà seront ravis de retrouver ce héros hors normes et ses acolytes dans une nouvelle aventure ! Au programme : du kung fu mais juste un peu, un méchant très méchant et une jolie morale pour un film qui dure 1h30 seulement et qui a beaucoup plu à MiniMe. Nous conseillons ce film à partir de 6 ans.

L’occasion de sortir en famille mais également de découvrir des bandes annonces de films qui vont bientôt sortir pour les enfants (et les plus grands) : Le livre de la jungle (sortie mercredi prochain dans les salles), l’âge de glace 5 (alors celui là je n’étais même pas au courant qu’il allait sortir !) et Le monde de Dory dont je pose ici la bande annonce :

Anniversaire « Chic »

Cette année, l’organisation de l’anniversaire de la puce a pris un tournant différent. Il fallait intégrer l’aventure « zéro déchets » et notre objectif de réduction du volume de nos poubelles dedans. Dur dur, et j’avoue par avance que le contrat n’a pas été totalement rempli… Néanmoins il y a du mieux.

Oui, j’ai fait des efforts ! Contrairement à certaines années précédentes par exemple, je n’ai pas acheté de bonbonnes d’hélium pour gonfler plein de ballons. J’ai acheté un seul ballon, gonflé en magasin. Pour la déco, j’ai également acheté des napperons en papier, qui ont été customisés avec du papier spécial scrapbooking pour former le prénom de la miss. Pour le reste, à part un petit bouquet de fleurs choisi par MiniMe, tout ce qui a été utilisé pour apporter du chic au décor était déjà en ma possession (nappe en tissu, miroirs, présentoir à gâteau, boa en plume…). Ça change tout de même de tous les petits détails que je mets d’habitude en avant et au final pour la puce ça à le même effet (et ça prend moins de temps, donc c’est tout bénef’ !).

DSC_0122.JPG

Concernant le buffet, j’ai minimisé les déchets en préparant tout ou presque moi même. Cake salé, quiche, biscuits apéro au beaufort (acheté en fromagerie, direct dans le tupperware)… . Les seules entorses de ce côté là était bien en vue sur les muffins salés : des petits pics en bois avec noeud pap’ pour coller au thème chic – qui ont été cuits dans des moules jetables, oups – et des bonbons achetés en sachet (l’an prochain ça sera des bonbons achetés en vrac) ! Par contre pour les pics noeud pap’, j’ai pris soin de les récupérer et de les nettoyer pour les utiliser une autre fois. Je pense également que je pourrais leur donner une deuxième vie plus tard…

DSC_0120

Pour la vaisselle, des verres jetables (aïe) on servi aux boissons mais les assiettes et couverts de notre service au lieu des assiettes en carton et couverts en plastique… J’ai serré les dents mais personne n’a rien cassé : ouf ! L’an prochain, se sera 100% zéro déchet de ce côté promis, et tant pis si un invité casse un verre !

Le bilan est donc mitigé mais en 2017, l’objectif sera atteint j’en suis sûre.