Elle était si belle

Belle à l’extérieur comme à l’intérieur. Une beauté qui irradiait l’écran au cinéma, qui inondait les salles de théâtre.

Je n’aime pas beaucoup évoquer les chagrins de la vie, mais sincèrement, je ne pouvais passer à côté d’un – petit – hommage à Valérie Benguigui. Je l’ai connue dans « Comme t’y est belle », bien que l’ayant croisée auparavant, dans d’autres films. Mais là, elle crevait l’écran, attendrissante, drôle, si humaine : pleine de vie. C’est une femme dans la générosité transparaissait dans les comédies autant que dans les drames, dans les interviews télévisées tout autant que dans celles des magazines. Elle était devenue une « valeur sûre », et c’est elle qui me donnait envie ensuite de voir les films auxquels elle participait.

Quelle grande actrice, quelle grande femme avons-nous perdu ! Et encore, nous qui ne sommes rien et qui l’apprécions tant de « loin »… Quel malheur pour son mari et ses deux fils, pour toute sa famille ! C’est à eux aujourd’hui que j’adresse mes condoléances les plus sincères, Valérie restera dans mes pensées et dans mon coeur, une magnifique étoile dans le ciel pour toujours.

Adieu, Madame Benguigui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s