Plaisir et culpabilité

Avouons franchement les choses : la gourmandise n’est pas un vilain défaut ! Non, pas tant qu’il reste maîtrisé. Et ça, ce n’est pas facile tous les jours quand on est dans le speed d’une vie bien remplie, entre boulot, loisirs, et vie de famille !!!

J’ai donc décidé de me « soigner » et de prendre les choses en main, sur la base d’un précepte simple : moins mais mieux. D’ailleurs, le porte-monnaie est d’accord, car la meilleure qualité (pour le meilleur des plaisirs gustatifs) est bien souvent la plus chère chez le boucher, le fromager ou dans votre hyper préféré ! Bon ok, tous les bas prix ne sont pas à jeter, il faut faire le tri voilà tout… et écouter les conseils des pro ou semi-pro, qui ont l’art et la manière de choisir les produits.

Du coup le plan de bataille est simple. Fan de cuisine (et de pâtisserie), je me suis résignée à faire mieux (moins) et donc : le week-end. Partie de là, et en ménageant l’emploi du temps de mon estomac en semaine, je profite du samedi ou du dimanche pour m’adonner à mes envies gourmandes. Car si j’aime faire, j’aime aussi déguster mes préparations. Heureusement j’ai aussi un mari très à cheval sur le fait de faire honneur aux pâtisseries maison de sa femme ! Du coup je partage les calories, encore un bon point pour ma balance.

C’est là le secret : une fois par semaine, et dans le partage !!!

gateau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s